Crise et perspectives révolutionnaires en Amérique du Sud : le cas de l’Argentine

0

Intervention de Juan Kornblihtt, membre de Razón y Revolución, le 20 février 2014 à l’université Lyon 2.

Juan Kornblihtt est docteur en Histoire, chercheur du CONICET et professeur de l’Université de Buenos Aires (UBA) en Argentine et militant du groupe Razón y Revolución . Son champ d’études est l’histoire de l’accumulation du capital et la lutte des classes en Amérique du Sud, en particulier en Argentine et au Venezuela.

À droite comme à gauche, on considère que l’Amérique Latine ne subit pas la crise mondiale. Pour les uns, c’est le succès du capitalisme qui mène les pays en développement à la convergence avec le reste du monde, pour les autres ce sont les politiques de gauche anti-néolibérales qui expliquent la croissance.

Mais ces dernières années ont montré que la crise frappe aussi ces pays, révélant les limites du développement capitaliste. La particularité de cette nouvelle crise, c’est qu’elle intervient alors que de nombreux gouvernements qui se déclarent de gauche sont parvenus au pouvoir en Amérique latine. En particulier Chavez (Vénezuela) et Evo Morales (Bolivie), mais aussi Lula au Brésil et les Kirchner en Argentine. Leurs crises montrent la crise du populisme de gauche et ouvrent la possibilité d’une vraie stratégie révolutionnaire en Amérique du Sud.

Juan Kornblihtt analysera, d’un point de vue historique, les caractères de l’accumulation de capital et de la lutte de classe en Argentine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here