Programme de l’année 2017-2018

Le programme de l’année 2017-2018 est sorti !

25 Octobre 2017 à 20h Ouvrir la voix d’Amandine Gay

Cinéma Opéra, 6 Rue Joseph Serlin, 69001 Lyon. 7€/5€
Projection du film Ouvrir la voix en présence de la réalisatrice, Amandine Gay, en partenariat avec Novembre Libertaire.
Ouvrir la Voix est un documentaire Afro-féministe. Il donne la parole pendant 120 minutes à celles qui sont le plus discriminées, invisibilisées. Elles abordent les violences que le système leur fait subir sur des sujets aussi divers que l’amour, le racisme, l’école ou le sexe.

15 Novembre 2017 à 18h Eric Aunoble pour Le communisme, tout de suite !

Jusqu’ici, 169 grande rue de la Guillotière, 69007 Lyon. Gratuit
Conférence/débat autour du livre d’Eric Aunoble, Le communisme, tout de suite !
Peu après la révolution russe, en Ukraine, les paysans les plus pauvres se sont organisés en communes exigeant le communisme tout de suite. Et cela avec le soutien du parti Bolchevik. Cette aventure ne dura que quelques mois, de janvier à juin 1919 avant d’être écrasée par les contre-révolutions.

29 Mars 2018 Timothée Haug pour Marx et l’écologie

Jusqu‘ici, 169 grande rue de la Guillotière, 69007 Lyon. Gratuit
Conférence/débat avec Timothée Haug, doctorant à l’université de Starsbourg, pour Marx & l’Ecologie.
Loin d’oublier l’enjeu écologique, comme le prétendent ses adversaires, Marx est l’un des premiers à s’être penché durant son siècle sur la contradiction entre le capitalisme et son environnement naturel. Contre celles et ceux qui prétendent réformer l’économie pour faire face à la crise écologique globale, une critique écologique de l’économie politique doit nous pousser à défendre une perspective révolutionnaire, en radicalisant la critique de la valeur et du travail.

Mai 2018 Sylvia Federici pour Point Zéro : propagation de la révolution

Lieu à définir, date précise à définir, rendez vous sur notre site. Gratuit
Conférence/débat avec Sylvia Federici, autour de son livre Point zéro : propagation de la révolution. Salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe.
Sylvia Federici est une féministe marxiste. Elle est l’autrice du livre Caliban et la Sorcière sur le travail domestique non rémunéré et l’accumulation capitaliste. À partir des thématiques qu’elle aborde dans ces deux ouvrages nous discuterons de la nécessaire émancipation des classes et des genres.

Date à définir Bruno Astarian pour L’abolition de la valeur

Jusqu’ici, 169 grande rue de la Guillotière, 69007 Lyon. Gratuit
Conférence/Débat avec Bruno Astarian pour son dernier livre, l’Abolition de la Valeur
L’Abolition de la valeur revisite la théo­rie marxiste de la valeur en tenant compte des condi­tions actuel­les du mode de pro­duc­tion capi­ta­liste et nottament des caractéristiques pratiques, et non abstraites, du travail producteur de marchandise. Qu’attendons nous d’une société sans tra­vail – ce qui ne veut pas dire sans pro­duc­tion, mais sans usines, sans chro­no­mè­tres, sans souf­frances ?

Tout le long de l’année

  • Table Rase propose des projections en partenariat avec le Collectif des étudiant-e-s étrangers de Lyon, sans papiers et solidaires, rendez vous sur le site pour le programme.
  • Table Rase propose également des formations autour des ouvrages et des problématiques que nous soulevons à travers les conférences. N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéréssé‑e‑s.

Pour compléter le programme, qui-sommes nous ?

Qui sommes nous ?

Table Rase est une association qui organise des conférences et lectures avec un regard marxiste sur l’histoire, l’économie et les luttes sociales ; elle a pour volonté d’être un lieu d’échange et de partage de connaissances dans le but de décoder et discuter les différents aspects qui structurent notre société (rapports d‘exploitation et questions d’émancipation : capitalisme, racisme, impérialisme et colonialisme ; féminisme, questions de genres et d’identités sexuelles…).
Dans le cadre des conférences, l’association sollicite l’intervention de militant-e-s, d’universitaires, de chercheurs et chercheuses, de différents courants et de différents pays. Ces conférences s’adressent à toutes et tous ; elles sont publiques et filmées, consultables sur notre site internet et retranscrites sous forme de brochures que nous éditons.
Les « formations », sous forme de lectures collectives, s’appuient sur des textes (ou autre : films documentaires, fictions…) proposés à tour de rôle par les participant-e-s et ces médias constituent une base de réflexion. Table Rase s’applique ainsi à ne pas être un cercle académique de « spécialistes » mais un espace de réflexion ouvert et accessible.
Il nous semble nécessaire d’étudier les conditions dans lesquelles nous menons nos luttes, afin d’agir pour sortir du système capitaliste et de le faire dans un cadre collectif, qui puisse rassembler les exploité.e.s et les opprimé.e.s en vue d’une société émancipatrice où les besoins humains seront pleinement satisfaits.
Le socialisme a été confondu avec trois choses : la social-démocratie des puissances occidentales, l’industrialisation d’État (ou capitalisme d’État) dans les pays de l’Est (stalinisme, etc.), les aspirations progressistes portées par les mouvements nationaux anti‑impérialistes dans les pays opprimés.
Certain-e-s affirment que le marxisme est dépassé, archaïque et qu’il faudrait un « socialisme nouveau », « du 21ème siècle ». Nous affirmons au contraire que le marxisme est actuel et international et qu’il fournit une grille d’analyse indispensable pour appréhender le monde et fonder une action révolutionnaire.
L’histoire et l’analyse des luttes passées et présentes, des écueils ou impasses rencontrés par les mouvements émancipateurs à travers le monde, et un état des lieux des rapports de force en cours constituent un préalable à nos luttes actuelles en vue d’une transformation révolutionnaire de la société.

Le programme à télécharger, à imprimer, à diffuser :programme table rase 2017 2018 rectoprogramme table rase 2017 2018 verso

Journées d’été 2017 : programme

Programme journées d'été 2017

Comme tous les ans depuis maintenant 6 ans, Table Rase a organisé le week-end du 1, 2 et 3 septembre ses journées d’été. Une trentaine de membres et de proches intéressés ont répondus à l’appel.

Le programme des débats a été le suivant :

  • Féminisme : La reproduction de la force de travail (Groupe Féministe Matérialiste)
  • Histoire : La révolution russe (Union Pour le Communisme)
  • Société : Combattre les violences policières (Collectif Ali Ziri)
  • Actualité : Les ordonnances Macron, que sont-elles, comment les combattre ?

À cela s’ajoute une lecture de textes d’ Alexandra Kollontaï & Monique Wittig.

Solidarité avec le groupe Femmes pour l’émancipation

Au Maroc, nous construisons un groupe de femmes engagées dans un double combat : celui de la lutte pour un changement social global visant à mettre fin au despotisme politique, à la dépendance aux intérêts des multinationales et institutions financières internationales, au système de la prédation et de la surexploitation qui ne reconnaît aucun droit même élémentaire à la population. Mais aussi, et en même temps, pour mettre fin à toutes les formes d’oppressions et de discriminations existantes et en particulier celles qui concernent les femmes.

Notre action est multiple. Nous intervenons auprès des femmes ouvrières et paysannes qui sont les premières à supporter la dégradation des conditions de vie et de travail, pour qu’elles puissent s’organiser et faire valoir leurs droits. Nous intervenons contre les violences institutionnelles et sexistes. Nous militons ainsi contre le code de la famille qui institue les femmes comme mineures à vie ou qui absout les auteurs des violences patriarcales. Notre action vise aussi à développer des campagnes publiques contre le sexisme ordinaire qui envahit l’espace public. Nous visons en particulier les jeunes femmes qui sont l’objet d’un harcèlement quotidien dans la rue, les écoles, les transports publics ou sur leur lieux de travail.

Nous avons pour projet de développer plusieurs axes : productions d’une revue, élaboration d’un matériel d’éducation anti-sexiste, intervention dans les mouvements sociaux et syndicaux pour que la question de l’oppression des femmes soit présente, ouverture de centre d’accueil et d’écoute pour les femmes victimes de violences, défense du droit à l’avortement libre et gratuit, reconnaissance du combat LGTB.

Notre association est indépendante des pouvoirs politiques et ne fait pas partie de la société civile officielle qui se contente de faire des « recommandations » dans des hôtels 5 étoiles. Nous voulons contribuer à ce que naisse un puissant mouvement de lutte contre le patriarcat et contre l’exploitation.

Pour pouvoir mener notre combat nous avons besoin de moyens financiers qui nous assurent une visibilité sur la durée, c’est pourquoi nous lançons une souscription permettant de concrétiser nos projets. Une somme équivalente à 15000 euros nous laisserait la possibilité d’agir sans les difficultés matérielles et financières incessantes qui sont autant d’entraves à la construction d’une voix indépendante, résolument féministe et radical. Toute somme est la bienvenue. Nous vous remercions pour notre combat qui est aussi le vôtre.

Plus d’informations: https://www.facebook.com/AltdamnAlnsayy/

Contact: asso.tablerase@gmail.com

POUR FAIRE UN DON CLIQUEZ ICI: https://www.lepotcommun.fr/pot/1r3m2td5